Le Grand incendie, ensemble contre la censure !

Le Grand Incendie, Gilles Baum, Barroux, éditions des Éléphants

ALBUM JEUNESSE — Gilles Baum et Barroux s’allient pour publier Le Grand Incendie, un magnifique album – soutenu par Amnesty International – où il est question de dictature et de liberté d’expression.

Quelque part dans le désert, un immense palais blanc. Non loin, un petit garçon ayant du mal à dormir, à vivre, parce qu’il manque de mots pour exprimer ce qu’il pense, ressent. S’il manque de mots, c’est à cause du Sultan.
Du haut de son palais, celui-ci jubile. Les livres de son royaume brûlent à ses pieds. Bientôt, toutes les traces du passé auront disparu. Ne restera que sa propre histoire, qu’il pourra modeler à sa guise.
Un jour, l’enfant recueille une page sauvage, un peu brûlée mais pas trop, qui a échappé au brasier. Sur la page, ces quelques mots : « Ô merveille, un jardin parmi les flammes ! ». Malgré la peur, il se met à recopier sur les murailles du palais, avec un petit bout de charbon issu du brasier, le vers échappé des flammes.
Petit à petit, la foule l’imite et ensemble, ils réécrivent des pans entiers de leur culture, faisant appel à leurs souvenirs de lectures, de récitations, et sauvent ainsi leur histoire, avant que tout disparaisse  de leurs mémoires. Ensemble, ils pourraient vaincre la tyrannie !

Le Grand Incendie, Gilles Baum, Barroux, éditions des Éléphants

La première chose que l’on remarque en ouvrant l’album, ce sont ses illustrations : des bleus, des ocres, la blancheur immaculée du palais qui s’oppose aux sombres volutes de fumée se dégageant des autodafés, le tout brossé à grands traits de pinceaux qui donnent du mouvement aux scènes.

Le texte, lui, est concis, parfois minimaliste, mais de sa précision se dégage une grande force évocatrice et poétique. L’élan des habitants montre à quel point c’est l’union qui fait la force, surtout dans la lutte contre le totalitarisme et la censure.

C’est un magnifique album que cosignent Baum et Barroux, tant du point de vue du texte que des illustrations. Il rappelle que la lutte contre la censure est l’affaire de tous et que la foule peut la faire reculer. Une petite merveille à mettre entre les mains des jeunes lecteurs dès 7 ans, et dans celles de tous les autres !

Le Grand incendie, Gilles Baum et Barroux. Éditions des Éléphants, 15 septembre 2016. 

A propos Oihana 471 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.