Je reviens vers vous : une BD facétieuse et réjouissante !

Je reviens vers vous, Olivier Tallec, Rue de Sèvres

BANDE-DESSINÉE — Après une école supérieure d’arts appliqués et beaucoup de voyages de par le monde, Olivier Tallec nous régale de ses illustrations, que ce soit en littérature jeunesse, dans la presse ou en bande-dessinée. Et c’est de BD que l’on parle aujourd’hui, avec Je reviens vers vous, un recueil d’illustrations pleines d’humour !

Un lapin qui tente l’approche philosophique avec le chien de chasse, une victime de pillage qui tente de convertir au véganisme ses cambrioleurs, une muse à mi-temps, ou encore une arnaque à la nigériane chez les Amérindiens, le choix des sujets est aussi vaste que varié. Les dessins, sous couvert d’humour, touchent à de nombreux sujets de société : consumérisme, philosophie, art et art de vivre, éducation… On se retrouve aisément dans de nombreuses planches. Et, si l’on ne s’y retrouve pas, on rit tout de même de bon cœur !

L’album présente une illustration par page : celles-ci se suffisent parfois à elles-mêmes et sont présentées sans titre ni explications ; les autres s’accompagnent d’une petite phrase, tirée du dialogue en cours, ou apportant un complément d’informations. Succinct donc, mais toujours percutant !
Les situations sont cocasses à force d’absurdités. Souvent tirées de la vie courante, elles en exacerbent la loufoquerie, les contresens ou, plus simplement, les petites drôleries : humains, comme animaux vus sous l’angle anthropomorphique, sont plongés dans des situations du quotidien dont Olivier Tallec extrait tout le sel.

A première vue, et en feuilletant rapidement, on a l’impression d’apercevoir un univers doux et acidulé. C’est à la lecture que surgissent véritablement les motifs des illustrations et la causticité hilarante des vignettes.

Clairement destiné aux adultes, Je reviens vers vous propose un réjouissant interlude de lecture. La bande-dessinée aligne vignette pleines d’humour, situations décalées et illustrations à la fois douces et piquantes. Un titre facétieux que l’on vous recommande !

Je reviens vers vous, Olivier Tallec. Rue de Sèvres, 10 octobre 2018.

A propos Oihana 512 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.