L’épouvantable bibliothécaire : un joyeux roman d’aventure !

ROMAN D’AVENTURE JEUNESSE — Après L’écrivain abominable, le duo Anne-Gaëlle Balpe et Ronan Badel revient aux commandes d’un nouveau roman jeunesse, elle au récit, lui aux pinceaux. Et on reste dans le domaine de la littérature, puisqu’après un écrivain terrifiant, les protagonistes affrontent… L’épouvantable bibliothécaire !

Suzanne, onze ans, est une grande lectrice. Lorsqu’elle va à la bibliothèque, il arrive qu’elle lise sur place les livres qu’elle souhaitait au départ emprunter. D’ailleurs, pour pouvoir en emprunter plus, elle a forcé son père à prendre une carte et elle squatte celles de la famille. Alors lorsque ses parents l’expédient de force en vacances pour 15 jours chez sa tante Églantine, qui ne jure que par le grand air, et avec UN SEUL roman qui plus est, c’est le désespoir. Heureusement, sur place, une belle surprise l’attend. Proche de la maison de sa tante se dresse un inquiétant manoir. Marin et Mo, les jeunes voisins qu’elle rencontre sur place, lui apprennent qu’il abrite… une bibliothèque ! Mais ils mettent aussi la fillette en garde : la bibliothécaire est une vieille sorcière acariâtre ! Voilà qui ne va pas arrêter Suzanne. Vieille sorcière ou pas, elle ira à la bibliothèque. Quoi qu’il en coûte !

Pour celles et ceux qui auraient lu L’écrivain abominable, vous devriez adorer L’épouvantable bibliothécaire, qui est dans le même ton ! Pour ceux qui n’auraient pas lu le premier roman, inutile de paniquer : tous deux sont parfaitement indépendants, et ne mettent pas en scène les mêmes personnages.

On l’aura compris, les vacances de Suzanne commencent sous de mauvais auspices et vont de mal en pis. Chaque chapitre, ou presque, semble lui réserver son lot de péripéties endiablées. Anne-Gaëlle Balpe nous jette dans l’aventure dès les premières pages et c’est bien agréable : les personnages sont rapidement mais efficacement caractérisés, et on s’y attache bien vite. Suzanne est celle que l’on suit depuis le départ mais Marin, le petit voisin froussard et hypocondriaque et Mo, la voisine qui n’a pas froid aux yeux, participent eux aussi grandement à l’aventure.

Celle-ci est menée tambour battant, à un rythme qui s’avère tout à fait trépidant dans les derniers chapitres. Et tout cela en restant très lisible pour un public assez jeune (disons à partir de 8 ou 9 ans), ce qui ne gâche rien. L’autrice a d’ailleurs intercalé à l’aventure des chapitres “bonus” qui viennent apporter un regard un peu documentaire sur certains aspects du récit (en l’occurrence, les bibliothèques, les moutons, les virus). Non seulement c’est documenté, mais en plus c’est drôle, à l’image du reste du texte.

En somme, voilà un excellent roman jeunesse, aux délicieux airs de Matilda mixée à l’antique collection Chair de Poule. L’aventure est particulièrement prenante, drôle et savoureuse, rythmée par les superbes illustrations de Ronan Badel. En plus de ça, on y apprend plein de choses étonnantes, en lien avec l’aventure (et des détails très sérieux, qui plus est). En bref, voilà un duo d’autrice-illustrateur à noter !

L’épouvantable bibliothécaire, Anne-Gaëlle Balpe et Ronan Badel. Sarbacane (Pépix), 5 février 2020. 

A propos Oihana 584 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.