Un bébé si je peux : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’infertilité sans oser le demander !

BANDE-DESSINÉE TÉMOIGNAGE — Marie Dubois est une touche-à-tout : après une formation aux Beaux-Arts, puis à la Femis, elle a été autrice de bandes-dessinées et de livres jeunesse, monteuse et réalisatrice de documentaires télévisés. Entre toutes ces activités, elle a aussi essayé d’avoir un enfant. Et a mis sept ans pour y parvenir. Alors, selon la croyance populaire, tout se jouait-il dans sa tête ? Était-elle trop stressée ? A-t-il seulement suffi d’arrêter d’y penser, de partir en vacances et d’enchaîner les Mojitos ? Verdict dans cette épaisse bande-dessinée témoignage !

PMA, FIV, SOPK… Le pays de l’infertilité est truffé de sigles opaques et difficiles à comprendre. Un pays un peu tabou, qui fait se sentir seules les personnes condamnées à y errer. Un pays que Marie Dubois a traversé et qu’elle nous fait découvrir aujourd’hui avec talent, humour et pédagogie !

Au programme, donc : 135 pages d’explications vraiment très claires sur ce qu’est réellement l’infertilité, comment elle se manifeste, et les impacts qu’elle peut avoir sur le quotidien. L’autrice-illustratrice, en plus de livrer son témoignage, s’est énormément documentée sur le sujet. Elle cite d’ailleurs à de nombreuses reprises les ouvrages consultés. Bref : cette BD est une mine.

Mais pas que ! Au-delà du récit documentaire, elle nous livre aussi un récit de vie très intime. A ses côtés, on vit le choc, la difficulté du parcours, et on réfléchit beaucoup. A ce qu’implique l’infertilité, bien sûr, mais aussi aux comportements peut-être indélicats qu’on a pu avoir – parfois sans le savoir ! – auprès de proches. Sans surprise, le sujet porte donc également une très intéressante réflexion sur la société, puisqu’elle balaie des sujets connexes liés à l’infertilité comme les droits des femmes, les violences médicales en général et obstétriques en particulier, la PMA et les projets de loi liés, comme les manifestations monstres que le projet a engendré. En somme, non seulement on se documente, mais en plus on réfléchit en lisant cette œuvre.
Le dessin de Marie Dubois, hyper adapté à un contenu semi-documentaire, est rehaussé de larges touches de jaune et de cyan. Graphiquement, Un bébé si je peux a donc le côté lisible d’un dessin de presse, et celui d’une splendide bande-dessinée !

Avec Un bébé si je peux, Marie Dubois signe une bande-dessinée à la fois poignante pour le récit de vie et passionnante pour l’aspect documentaire. Le graphisme est particulièrement soigné, ce qui souligne à merveille le propos. Celui-ci étayé de nombreuses ressources scientifiques relayées avec pédagogie est une véritable mine d’informations, qui pousse à réellement réfléchir aux conséquences de l’infertilité non seulement sur la vie de ceux qui y sont confrontés, mais également sur la société en général. Un vrai document d’utilité publique !

Un bébé si je peux, Marie Dubois. Massot éditions, La Revue XXI, 25 février 2021.

A propos Oihana 616 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.