The Heart of Betrayal : un deuxième tome ultra divertissant !

The Heart of Betrayal

FANTASY YOUNG ADULT — Souvenez-vous : dans le premier tome (The Kiss of Deception), la princesse Arabella, dite Lia, fuyait un mariage arrangé et commençait une nouvelle vie loin du palais. Elle faisait la connaissance de deux jeunes hommes avec qui elle nouait peu à peu un triangle amoureux… Mais si l’un d’eux était, sans qu’elle le sache, le prince qu’elle avait refusé d’épouser, le second n’était autre qu’un assassin mandaté pour la tuer !

Attention, cet article comporte des spoilers sur le tome 1 !

À la fin du premier tome, Lia était rattrapée pour son destin, prisonnière de Kaden et incarcérée à Venda, l’ennemi héréditaire de son pays. Nous la suivons donc dans son quotidien d’otage du Komizar, dirigeant tyrannique de Venda. En parallèle, nous découvrons les pensées de Kaden, l’assassin tombé amoureux de sa proie, et de Rafe, le prince devenu lui aussi prisonnier, qui se fait passer pour un simple émissaire.

On retrouve avec plaisir l’univers imaginé par Mary E. Pearson, même si la mémoire nous a fait un peu défaut et qu’il aurait fallu reparcourir le tome 1 pour être bien à jour. Lia poursuit sa mue, de princesse pourrie gâtée à femme d’état à poigne. Elle fait preuve dans ce tome de courage, d’impulsivité et de ruse. En revanche, elle reste profondément troublée par Kaden, même en sachant qu’il avait prévu de la tuer… Mary E. Pearson fait tout dans ce tome pour humaniser l’Assassin, lui troussant un passé traumatique et détaillant les ressorts de sa loyauté au terrible et cruel Komizar. Le procédé marche bien, même le lecteur a presque envie d’accorder le bénéfice du doute à Kaden. On est presque tiraillé entre lui et Rafe… presque !

Rafe, quant à lui, demeure le prince sexy, quoique menteur, du premier tome. Son personnage évolue moins que celui de Kaden. Pourquoi pas, après tout le traitement de ce dernier pimente encore plus l’intrigue…

L’aspect fantasy du roman est intéressant, l’action et la diplomatie sont au rendez-vous, et les amateurs de romance seront probablement satisfaits : bien que pleinement un tome de transition, The Heart of Betrayal remplit parfaitement son office. Un excellent divertissement, qui se lit avec l’efficacité d’une série TV !

The Heart of Betrayal, Mary E. Pearson. La Martinière jeunesse, 6 mai 2022. Traduit de l’anglais par Alison Jacquet-Robert.

A propos Emily Costecalde 973 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.