C'est tout chaud !

Je suis si bien ici sans toi, l’art de l’amour à l’épreuve de la vie

PREMIER ROMAN — Richard Haddon, peintre anglais, vivant à Paris, a tout pour être heureux : une magnifique épouse, une fille adorable et le succès dans son art. Mais, malgré les apparences, Richard n’est pas heureux. Il ne parvient pas à se remettre de sa rupture avec Lisa, une Américaine qui fut sa maîtresse pendant plusieurs mois. Quand Anne-Laure, sa femme, découvre sa liaison et l’importance qu’elle a eu pour lui, son couple est brisé et Richard prend conscience de l’amour qu’il porte toujours à son épouse. Désespéré, il se lance dans sa reconquête, rencontrant de nombreux obstacles dans sa course vers la rédemption.

« Magnifique », voilà le premier mot qui m’est venu en refermant Je suis si bien ici sans toi. Courtney Maum nous offre une ode à l’amour d’un style particulier et plein de charme. Elle nous présente un amour réaliste, avec ses défauts, ses erreurs et ses doutes, sans pour autant le départir de toute sa beauté, bien au contraire.

Quand la routine s’installe dans un couple, qu’il n’y a plus de mystère et que le désir même s’étiole, que reste-t-il?
Peut-on continuer ensemble même si nos chemins ont emprunté des détours? Et si le pardon était la clef du véritable amour?
Il y a tant de questions existentielles dans ce livre ! À vous de chercher les réponses au fil de ses pages, peut-être les trouverez-vous …

Je suis si bien ici sans toi, Courtney Maum, Rue Fromentin

L’ écriture est légère et agréable, on vit le roman dans la peau de ce Richard qu’on voudrait détester mais qui conquiert petit à petit notre coeur et qu’on finit par aimer, presque malgré nous. C’est un livre touchant, nostalgique, émouvant. Il n’est pas question ici de sentimentalisme à l’eau de rose mais d’une véritable sensibilité de l’auteur. Courtney Maum décrit avec tant de justesse les sentiments contradictoires qui peuvent nous traverser quand l’amour est confronté à la réalité.

« Je me suis dit que tu pourrais la faire pour elle. Pourquoi pas. une tarte. »

Une tarte au citron à la saveur douce et acide, c’est ce que la mère de Richard lui propose pour l’aider à reconquérir sa femme. Dans ces quelques mots, si justement formulés, on ressent tout l’amour de cette mère pour son fils et, en même temps, son vécu de femme. L’amour a parfois la saveur douce-amère d’une tarte au citron, celle des compromis, des sacrifices, celle du doute mais aussi, peut-être, celle du pardon.En résumé, Je suis si bien ici sans toi, est un premier roman au goût doux-amer d’un amour ancré dans la réalité et le désenchantement du quotidien.
Un petit bijou à ne surtout pas manquer !

Je suis si bien ici sans toi, Courtney Maum. Rue Fromentin, 2016. Traduit de l’anglais par Sophie Troff.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*