Louisiane, to do list

Une ville à ne pas louper :

La Nouvelle Orléans. Nous enfonçons une porte ouverte, mais La Nouvelle Orléans est bien plus intéressante que tout le reste de la région réunie. Lafayette et Baton Rouge sont des endroits à voir, mais seule La Nouvelle Orléans est  vraiment pittoresque et nécessite environ une semaine de visite.

Deux séries à regarder :

  • Treme : Série crée en 2010, Treme se passe dans le quartier du même nom, un des quartiers afro-américains les plus anciens de tout le pays. On espère vous en parler très bientôt.
  • True blood : Se déroulant dans la ville imaginaire de Bon Temps, dans le nord de la Louisiane, la série a déjà été l’objet d’un article.

Trois livres à lire :

IMG_3751-300x200

  • La Conjuration des imbéciles, John Kennedy Toole : L’œuvre d’un génie incompris, qui s’est suicidé, persuadé d’être un écrivain raté, alors qu’on lui attribua le prix Pulitzer à prix posthume. On trouve aujourd’hui le livre de Toole dans quasiment toutes les boutiques de souvenirs de la Nouvelle Orléans. C’est l’histoire d’un personnage odieux, absurde et totalement égocentrique,  Ignatius, qui vit chez sa mère et se considère comme un génie incompris, et passe ses journées à mépriser le monde.  Les circonstances l’amènent à trouver un travail, et Ignatius devient vendeur de hot-dog (les fameux Lucky dogs que l’on voit PARTOUT dans le Vieux Carré) mais mange plus qu’il ne vend ! Le roman de Toole décrit de manière très vivante la vie à NOLA dans les années 60. Hilarant !

IMG_4216-300x200

  • Entretien avec un vampire, Anne Rice : N’hésitez pas à vous replonger dans notre article sur Anne Rice.
  • Un Tramway nommé désir, Tennessee Williams : avant d’être un film avec Marlon Brando et Vivien Leigh, Un Tramway nommé désir est une pièce du grand dramaturge Tennessee Williams. N’hésitez pas à faire un tour sur la ligne de tramway Saint-Charles !
  • Pour vos achats de livres, on vous propose deux librairies sympathiques à la Nouvelle Orléans : La Librairie d’Acadie (Cf. photo, 714 Orleans Av.) et Faulkner House books (624 Pirate’s alley).

Quatre bonnes adresses pour le shopping :

  • Tanger outlet mall, à Gonzales : à environ une heure de route de la Nouvelle Orléans en direction de Baton Rouge se trouve cet outlet. C’est un grand centre commercial, avec de grandes enseignes (Ralph Lauren, Levi’s, American Eagles, Guess…) où les prix sont bien moins chers qu’ailleurs (et ne parlons même pas de la France). Idéal pour les afficionados du shopping.
  •  A simpler time (514 St. Peter street) : petite boutique sympathique, dont la spécialité est les pancartes rétro et vintage, A simpler time vous propose notamment votre nom à partir de morceaux de plaques d’immatriculation (mais comptez deux semaines pour la livraison, et ne comptez pas sur une livraison en France, sous peine de voir le prix doubler !), des toiles où l’on peut voir des anciens présidents américains jouer aux cartes et plein de reproductions de publicités vintage.
  • Fleur de Paris (523 Royal St.) : Cette boutique propose de nombreuses robes assez folles, d’ailleurs souvent sur le thème des années 20. Les prix sont assez élevés mais les robes font rêver.
  • Les antiquaires de Breaux Bridge : Sur Bridge Street, dans la petite ville de Breaux Bridge, non loin de Lafayette, se trouvent quelques antiquaires où l’on peut voire (et craquer) pour de beaux objets. Aux dernières nouvelles, s’y trouvait ainsi une magnifique machine à écrire Underwood des années 20…

Cinq bons restaurants en Louisiane du sud :

  • Camellia grill (La Nouvelle Orléans) : notre coup de cœur à La Nouvelle Orléans, pour ses plats simples, bons, et pas chers. Une véritable ambiance. Au menu, des po’ boys gouteux, des omelettes copieuses, et une muffaletta à tomber par terre !
  • La Péniche (La Nouvelle Orléans) : idéal pour prendre un petit déjeuner au calme.
  • Louie’s café (Baton Rouge) : C’est un petit diner très simple, mais où on mange très bien, pour très peu. Par contre, il est difficile de se garer !
  • Zea (Lafayette) : notre coup de cœur absolu en Louisiane. Si vous cherchez un restaurant au cadre sympathique, qui sert des plats d’inspiration cajun, bien dressés et avec beaucoup de goût, pour un prix raisonnable (comptez autour de 15 USD le plat), ne cherchez plus ! On vous conseille le poulet sur son lit de houmous et les pâtes aux crevettes.
  • Le Café des amis (Breaux Bridge) : Petite adresse sympathique, où l’on peut écouter de la musique le soir et où l’on mange très bien. On vous servira même du pain, et c’est suffisamment rare pour qu’on le précise !

Six souvenirs à rapporter :

épices-225x300

  • Des épices cajuns : pour s’essayer à la cuisine locale une fois de retour en France. On trouve des mélanges tout fait, notamment pour la traditionnelle muffaletta.
  • Des perles de Mardi Gras, que l’on trouve partout (« beads ») : ce sont des colliers de perles colorées, un peu cheap, mais incontournables à La Nouvelle Orléans. La coutume veut que, pendant Mardi Gras, les hommes donnent aux femmes ces colliers, en échange de quoi elles doivent leur montrer une partie de leur poitrine.
  • Un masque vénitien : Tout aussi incontournables que les beads, les masques sont d’une qualité et d’une beauté souvent inégales selon les boutiques. Cela constitue un souvenir plutôt sympathique, entre 10 et 20 USD en général.
  • Un mélange pour cocktail Pat O’Brien’s : pour recréer la magie du hurricane chez vous ! Le Pat O’Brien’s est d’ailleurs un des bars réputés de NOLA, dans Peter St, non loin de Bourbon St.
  • Une poupée vaudou : Car c’est aussi ça, la Nouvelle Orléans ! Le vaudou reste une curiosité touristique…mais cela va bien au-delà ! Les tombes vaudou du cimetière sont très visitées, et il paraît que le vaudou se pratique encore dans le quartier de Treme.
  • Reproductions d’affiches de concert de jazz : N’hésitez pas à fouiner !

Sept spécialités à goûter :

1170796_10201435091416327_2074405075_n-300x225

 

  • Le po’boy : sandwich emblématique de la ville, le po’boy est fourré à la viande, aux huitres, aux écrevisses, aux crevettes…Très copieux !
  • La Muffaletta (ou mufuletta) : Pain fourré de charcuterie et de fromage, assaisonné avec une sauce aux olives, câpres et épices, c’est savoureux, et ça va vraiment nous manquer !
  • Le gumbo : à mi-chemin entre soupe et ragoût, le gumbo se compose de légumes et de crustacés ou viande (selon la saison) et est servi sur du riz.
  • Le jambalaya : C’est un plat de riz accommodé de crustacés, de jambon, ou de poulet, c’est selon.
  • Les beignets du Café du Monde : Véritable institution, le Café du Monde nous a surtout semblé un lieu pour touristes, le Café de Flore façon Nouvelle Orléans, l’histoire littéraire en moins. Leurs beignets et leur café au lait sont particulièrement réputés.
  • Un hurricane (rhum et cerise) : LE cocktail de La Nouvelle Orléans, au nom teinté d’humour noir. Vous le trouverez partout, mais il est particulièrement réputé chez Pat O’Brien’s.
  • Le Bourbon : sur la rue du même nom, tant qu’à faire !

Par Emily et Kévin

cafepowellneworleans

A propos Emily Costecalde 649 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.