Isabella Bird : à la conquête du Japon ancien !

Isabella Bird, Taiga Sassa, Ki-oon

MANGA – Où l’on continue de découvrir le Japon du XIXe siècle, sur les traces d’Isabella Bird, une grande exploratrice !

Isabella Bird continue sa route vers les territoires aïnous, en compagnie de son guide et traducteur, le stoïque M. Ito. Mais, justement, quel itinéraire emprunter ? Vaut-il mieux rester sur les routes habituelles ou tailler son chemin à travers les landes ? Le point divise l’exploratrice et son guide, l’une prônant ce pour quoi elle est venue, l’exploration, l’autre la prudence. Reste à voir qui des deux l’emportera !

Sous la plume de Taiga Sassa, on continue donc de découvrir un Japon qui s’occidentalise à marche forcée, mais où résistent encore quelques traditions. Ainsi, Isabella Bird va visiter les sources chaudes de Futarasan et ses bains extérieurs mixtes, qui ne laisseront pas de l’étonner. D’ailleurs, dans cet opus, les chocs culturels seront nombreux : outre la mixité des bains publics (impensable dans la si conservatrice Angleterre !), elle traverse des villages dont l’insalubrité la laisse sans voix. Et à l’instar de Smith dans Bride Stories, elle va devoir faire quelques efforts de compréhension et d’adaptation.

Isabella Bird, Taiga Sassa, Ki-oon

Le manga est rythmé par les lettres qu’Isabella écrit à l’intention de sa petite sœur, Henrietta, dans lesquelles elle narre ses découvertes, ses enthousiasmes et ses réflexions.
L’histoire mêle parfaitement les découvertes anthropologiques, culturelles et géographiques à la paire que forment Isabella et Ito. Ainsi, quel que soit l’arc que développent les sous-chapitres, il y a toujours quelque chose à se mettre sous la dent !
Et c’est également valable pour les dessins ! Les cases sont riches en détails : les paysages, les personnages, leurs vêtements, leurs intérieurs, tout est richement illustré et c’est assez volontiers qu’on laisse traîner l’œil pour n’en perdre aucune miette.

La dernière scène laisse Isabella et Ito à l’orée de l’arrière-pays ; une chose est sûre, on a hâte d’en arpenter les routes à leurs côtés !

Isabella Bird, tome 2, Taiga Sassa. Ki-oon, décembre 2017. Traduit du japonais par Sébastien Ludmann.

A propos Oihana 472 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

1 Commentaire

  1. Voilà un manga qui me donne vraiment envie, alors même que mes lectures préférés alternent entre récit de voyage et manga. Je le note pour mon prochain passage à la librairie BD !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.