La chronique de Julia, lectrice de 2 ans et demi #3

La chronique de Julia

LITTÉRATURE JEUNESSE — Qu’a lu de beau Julia, deux ans et dix mois, ces temps-ci ? De belles choses et des titres variés. Zoom sur les livres qui l’accompagnent depuis le début de l’année…

Propre de la tête aux pieds : en route pour l’autonomie !

Presque trois ans : c’est l’âge auquel l’enfant veut faire « tout seul ». Et où, ma foi, les parents sont enfin plutôt d’accord. À presque trois ans, on peut se déshabiller seul en louvoyant entre les difficultés (maudits boutons et autres fermetures éclairs !), même si parfois la logique fait défaut (jamais compris pourquoi elle préférait enlever son petit débardeur par les pieds plutôt que par la tête). L’album Propre de la tête aux pieds s’intéresse tout particulièrement à l’apprentissage de la toilette : c’est un imagier qui apprend à l’enfant les différentes parties du corps et comment les nettoyer. L’enfant connaît souvent le mot « cou », mais sait-il où est la gorge et où est la nuque ? Maintenant, il le saura ! Et, au-delà de la lecture de l’album, celui-ci continue à nous accompagner à l’heure du bain : le parent énumère les parties à nettoyer et l’enfant s’exécute : allez, faisons les orteils, les pieds, la cheville… On aime le dessin vraiment joli et mignon, avec de belles couleurs pastel. Bonus : la jaquette s’enlève et forme un poster que l’enfant peut afficher dans sa chambre s’il le souhaite.

Propre de la tête aux pieds, Seng Soun Ratavnavanh. La Martinière, 5 février 2021.

Zhinü : pour dire adieu à la peur du noir !

Arf, trois ans c’est aussi la peur du noir, et parfois, le refus de se coucher ! L’album Zhinü s’empare de la problématique et en tire une histoire très jolie, à la fois esthétiquement et dans le message adressé aux enfants. La petite héroïne de l’album redoute chaque soir l’heure d’aller au lit. Mais, grâce à sa petite veilleuse (Zhinü) et à sa peluche (Puck), elle triomphera des angoisses nocturnes : elle découvrira que l’ombre est nécessaire, qu’y naissent les rêves et l’imagination, et qu’à la lumière de l’ampoule, sa petite chambre est bien terne, et ses jouets tristement inanimés. C’est très joliment dessiné, avec un beau texte aux mots qui bercent agréablement l’enfant. Le jeu d’ombre et de lumière est très réussi, c’est un plaisir pour les yeux. Bien joué ! Parents et enfant sont sous le charme.

Zhinü, Olivier Pog et Stéphanie Léon. Little Urban, 8 janvier 2021.

Doux dodo : pour se préparer au coucher

https://didier-jeunesse.com/collections/les-tout-cartons-petite-enfance/doux-dodo-9782278100101

Avec ce livre-accordéon, on change de registre : si les deux albums précédents aidaient l’enfant à grandir en gagnant en autonomie ou en apprivoisant la peur du noir, celui-ci est plus contemplatif. Il s’adresse plus à la petite soeur de Julia, Margaux, âgée de 8 mois et demi, mais Julia l’a regardé avec beaucoup d’intérêt (l’âge conseillé est de 0 à 3 ans, on est pile dedans pour les deux enfants). Il s’agit d’un album qui se déplie et dévoile des animaux sur le point de céder au sommeil : l’ours qui se frotte les yeux, le papa hibou qui lit une histoire à ses oisillons, la grenouille qui baille… Le tout petit observe avec attention ces jolies stimulations visuelles, et l’enfant un peu plus vieux nomme tout ce qu’il voit avec délectation. De l’autre côté, on découvre un joli paysage en noir, blanc et jaune qui montre à l’enfant un joli panorama nocturne : à lui de désigner les petits animaux endormis cachés ici et là. C’est un petit livre-accordéon joliment conçu, qui appelle au calme avant le dodo de la nuit.

Doux dodo, Cécile Hudrisier. Didier Jeunesse, octobre 2020.

 

A propos Emily Costecalde 760 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.