Les Géants tombent en silence : coup de cœur album !

ALBUM  — De Stéphane Barroux, auteur et illustrateur, nous avions adoré (il y a maintenant quelques années !) l’album Le Grand incendie, co-signé avec Gilles Baum.
Le voici de nouveau seul aux crayons et aux pinceaux pour Les Géants tombent en silence, le coup de cœur du jour.

C’est l’histoire d’un arbre. Un grand arbre ! Planté au milieu d’un petit square, il nous raconte, au fil des saisons, tout ce qu’il a vu depuis sa mise en terre. L’arrivée des hommes de la ville en verre lorsqu’ils ajoutent un toboggan, ou un banc, les amoureux qui dessinent leurs initiales sur son tronc, les enfants qui jouent. Mais aussi les choses moins agréables, comme les tempêtes, les toits qui s’envolent, les autres espaces de verdure qui disparaissent au profit d’immeubles et de zones bétonnées.

L’histoire est donc narrée directement par l’arbre, ce facilite grandement l’immersion dans le récit. En effet, celui-ci nous décrit ce qu’il voit, et on en comprend très aisément ce qu’il aime, ou bien ce qu’il apprécie moins ! En plus de cela, cela change des classiques du genre !
Le texte, composé de phrases assez courtes, est cantonné au bas de la page, laissant toute latitude aux illustrations pour se déployer. Celles-ci, au trait simple mais très colorées, montrent le passage des saisons, le temps qui passe. Mais aussi la place fondamentale de l’arbre. Celui-ci, toujours au centre, s’impose rapidement comme un véritable lieu de socialisation où l’on a plaisir à se retrouver, entre amis, entre amoureux ou entre voisins au cours d’une fête. Voilà donc un album qui propose une réflexion très poétique sur la place de la nature, la vie des arbres en général.

Et ce d’autant vu la fin de l’album – que l’on ne vous divulgâchera pas. Sachez seulement que les dernières pages jouent sur le choc, répercuté dans l’image et la disparition du texte. L’album incite vraiment à la réflexion et engendrera peut-être une petite discussion sur la nature et le vivant !

Gilles Barroux signe encore une fois un très bel album, porté par un thème fort, un texte concis et facile d’accès et de belles illustrations. L’acheter est aussi faire une bonne action, une partie des bénéfices étant reversé à Reforest’action !

Les géants tombent en silence, Gilles Barroux. Seuil jeunesse, 4 juin 2021. 

A propos Oihana 616 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.