Les Chroniques de St Mary T9 : Jusqu’à la fin et au-delà

Chroniques de ST Mary T9

COUP DE COEUR — Lecteur, tu connais désormais ma passion pour la série de Jodi Taylor Les Chroniques de St Mary. Tu sais aujourd’hui que mon film préféré, c’est Retour vers le futur, et que le voyage dans le temps me fascine. Tu sais que j’aime l’Histoire de tout coeur. Alors crois-moi sur parole : ce neuvième tome, intitulé Jusqu’à la fin et au-delà, est tout simplement le meilleur à date. Oui, oui, absolument : le MEILLEUR.

Souvenez-vous : St Mary est un institut académique spécialisé dans l’Histoire, où les historiens vont étudier les événements passés de première main. Comprenez : ils voyagent dans le temps. L’héroïne de cette série de romans palpitants s’appelle Madeleine Maxwell, dite Max et, depuis son embauche, Max en a connu de vertes et de pas mûres ! C’est bien simple, on dirait qu’elle a un talent tout particulier pour se mettre en danger, et ce tome-ci ne dérogera pas à la règle.

Pourquoi ai-je autant aimé ce tome ? Justement car la mise en danger de Max diffère un peu, avec une bonne partie du roman qui se passe au St Mary de 1399/1400. Le rythme est différent pendant toute cette partie où Max se retrouve coincée dans le temps. Nous ne vous en dirons pas plus pour limiter les spoilers, mais c’est un ressort dramatique très intéressant, et Jodi Taylor parvient à nous passionner pour de nouveaux personnages et pour une version très différente de St Mary. Le cheminement psychologique de Max est très bien mené, ce qui montre que, bien qu’il s’agisse du neuvième tome, Jodi Taylor parvient encore à complexifier son personnage principal. Et ça, croyez-le : ce n’est pas donné à tout le monde !

Au-delà de ça, Jodi Taylor nous régale avec plusieurs excursions dans le passé très réussies, grâce à son style toujours très efficace et cinématographique : cette fois-ci, vous avez rendez-vous avec Henry VIII (que Max considère très justement comme LE roi le plus connu de toute l’histoire britannique) et Alexandre le Grand, excusez du peu !

Et comme toujours, des rebondissements à foison, de l’action en pagaille, beaucoup d’humour et quelques tasses de thé (pas trop sucrées !)… Tout est bon dans cette série, et je n’ai déjà qu’une hâte : pouvoir me plonger dans le volume suivant, à paraître en septembre !

Les Chroniques de St Mary T9 : Jusqu’à la fin et au-delà, Jodi Taylor. Hervé Chopin, mars 2022. Traduit de l’anglais par Cindy Colin Kapen.

A propos Emily Costecalde 971 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.