Terminus : entre thriller et science-fiction!

SCIENCE-FICTION — Albin Michel Imaginaire continue sur sa lancée et ajoute un nouveau titre à son catalogue. Après avoir écumé un univers médiéval en guerre en compagnie de Falco Danté, (Mage de bataille, de Peter Flannery) et une petite ville du Nouveau-Mexique (American Elsewhere, de Robert Jackson Bennett), nous nous jetons aujourd’hui à corps perdu dans une enquête pour meurtres sur fond de voyage temporel. Et c’est signé Tom Sweterlitsch !

Depuis le début des années 80, un programme ultra-secret de la marine américaine explore le temps et l’espace afin de découvrir des futurs potentiels. Lors de ces explorations, ses agents temporels ont situé le Terminus, la destruction de toute vie sur Terre, au XXVIIe siècle, dans des conditions terribles.

En 1997, l’agent spécial Shannon Moss (également connue pour avoir participé à de multiples voyages temporels) du NCIS reçoit au milieu de la nuit un appel du FBI : on la demande sur une scène de crime. Un homme aurait massacré sa famille avant de s’enfuir. Seule la fille aînée, Marian, 17 ans, serait vivante, mais reste portée disparue. Pourquoi contacter le NCIS et l’un de ses agents ? Parce que le suspect, Patrick Mursult, a fait partie des forces spéciales de la marine et qu’il a, comme elle, contemplé le Terminus… dont la date s’est brusquement rapprochée de plusieurs siècles. Shannon n’aura alors de cesse d’utiliser tous les moyens possibles pour retrouver Patrick Mursult et sa fille Marian !

Thriller ou science-fiction ? Les deux, mon capitaine ! Et de qualité s’il vous plaît. Aucun des deux genres ne souffre de la comparaison et le résultat est on ne peut plus harmonieux. Les voyages temporels sont bien amenés : ils sous-tendent des théories quantiques compliquées, mais l’auteur arrive brillamment à guider le lecteur et à ne lui communiquer que les informations qu’il juge nécessaire. Pas besoin de trop pousser l’aspect scientifique pour nous convaincre car le mieux est l’ennemi du bien. Et cela suffit à donner toute sa saveur à l’enquête fédérale pour meurtre, qui se serait avérée bien classique sans cela, n’en déplaise aux fans du NCIS ! On peut également souligner une petite pointe d’horreur, qui réussit à rendre l’atmosphère lourde et tendue.

Difficile de parler de l’intrigue sans divulgâcher des éléments importants de l’enquête. L’exploration, en compagnie de l’héroïne et pour les besoins de l’enquête, des différents futurs potentiels est extrêmement intéressante. On y découvre des réalités alternatives (pour un présent basé en 1997), que ce soit au point de vue des technologies ou des personnages. Ainsi, on redécouvre plusieurs protagonistes sous plusieurs jours, dans plusieurs vies différentes et on voit l’impact que certains évènements ou certaines décisions peuvent avoir sur leurs vécus. Et le retour au présent est déchirant pour tout le monde puisque le futur en question cesse d’exister à partir du moment où Shannon Moss en repart. Une expérience fascinante qui va faire travailler les neurones de tous les lecteurs donc !

En bref, un très bon roman, parfois un peu exigeant, qu’on referme avec des questions plein la tête. Et si vous voulez savoir si rien n’arrive vraiment par hasard, lisez-le !

Terminus, Tom Sweterlitsch. Albin Michel Imaginaire, avril 2019. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Michel Pagel.

 

 

1 Rétrolien / Ping

  1. En bref, un très bon roman, parfois un peu exigeant, qu’on referme avec des questions plein la tête. - Albin Michel Imaginaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.